Un fondateur


L’Homme du Cœur de Jésus

Catégorie Un fondateur.
Publié le 13 juillet 2005
Mise à jour le lundi 7 avril 2008

O
N ne peut séparer le Père Timon-David du Cœur du Christ. Il est vraiment le centre de sa vie.

Sa vie personnelle et sa propre vie spirituelle ne se comprennent que comme la spiritualité du Sacré-Cœur vécue de façon de plus en plus intense.

Sa vie de Père de Jeunesse et d’éducateur n’a finalement qu’un but : « Graver Jésus Christ dans les cœurs ». Pour lui le Sacré-Cœur est le véritable fondateur et le protecteur de l’œuvre.

Sa vie de religieux et de fondateur de communauté aura toujours pour but l’imitation étroite de « ce Cœur qui a tant aimé les hommes », de le faire aimer autour de lui. Il était, selon ses propres termes, un « prédestiné du Sacré Cœur » : Marseille ville consacrée au Sacré-Cœur sur les instances de la visitandine Anne-Marie de Remuzat, de la famille du Père Timon ; les Jésuites de Fribourg, en particulier celui qui fut son confesseur, le Père Jantier ; son contact avec l’œuvre de Monsieur Allemand lui-même formé par les Prêtres du Sacré-Cœur de Marseille ; enfin celui qui fut à partir de 1850 son confesseur durant plus de 30 ans, le Père Jean du Sacré Cœur.

Son pèlerinage à Paray-le-Monial en 1863 sera pour lui un sommet dans sa dévotion au Cœur du Christ. Désireux d’imiter les vertus du Cœur du Christ, il a grandi dans son intimité pour vivre un réel cœur à Cœur. C’est en lui qu’il a puisé l’inspiration la plus profonde et la plus sûre de sa vie et de son apostolat, jusqu’à se faire victime avec le Christ en communion avec son sacrifice rédempteur. C’est cela qu’il a voulu faire partager aux jeunes qui le désirent et à ceux que le Seigneur appelle à tout quitter pour le suivre dans la vie religieuse pour « être “à cause de Jésus” serviteurs des jeunes »